Alors c’était comment le Pavillon 2.0 à Vinisud ?

Alors c’était comment le Pavillon 2.0 à Vinisud ?

Alors c’était comment Vinisud 2012, son pavillon 2.0? Et ton atelier sur les réseaux sociaux ? Voici quelques questions que mes amis du Bordeaux Wine Institute m’ont posées lors de mon retour du salon.

 

20001 Outsiders Tasting, Vinisud 21 Feb 12 Photo : Brett Jones, The Wine Maestro

Mes impressions :

Tout d’abord concernant le salon en lui même, deux mots me viennent immédiatement en tête, super et rapide, voire même trop rapide!

- Super, car c’est à #vinisud2012 que j’ai eu le plaisir d’effectuer mon premier atelier sur les réseaux sociaux. Une présentation que j’ai animée avec l’aide de la très pédagogue Audrey Domenach aidé pour la préparation, la traduction en anglais et le support Live-Tweet par la pétillante Caroline Henry. Le Pavillon2.0 a été l’occasion de revoir de quelques amis : Miss Vicky Wine, Luis AlbertoAndre Ribeirinho, Magda Beverari, Arnaud Daphy…  tout en rencontrant de nouvelles pousses telles que Margaux de wineandgloss!

- Trop rapide, car je n’ai pas eu le temps de rencontrer tous mes contacts, à cause d’un planning bien trop serré. Je reste ainsi quelque peu amer de ne pas avoir eu le plaisir de rencontrer Filip de Wine Intelligence, Catherine Sick ou encore Aurélie Rovnanik… Sans oublier les producteurs tous plus chaleureux les uns que les autres. J’ai cependant réussi à croiser Christophe Tison, toujours aussi jovial, sur le pont du Domaine de Bérénas avec sa chienne Vanille, aux avant-postes.

Photo : Vincent Pétré

Les axes d’amélioration :

Organiser un salon de cette importance ne s’impose pas et à mon sens quelques améliorations pourraient être apportées. – Un accès peu aisé pour les non-habitués. Des navettes qui se cachent sur la Place d’Europe. Pourquoi ne partent-elles pas directement de la gare ? Mais j’ai cru comprendre que le tram allait bientôt s’arrêter directement sur le salon. – Le fléchage du salon reste assez approximatif, les panneaux sont peu intuitifs. Une mention « vous êtes ici » m’aurait bien aidé à mon arrivée. Dans le même sens, il serait utile de proposer une application smartphone avec fonction plan, prise de rendez-vous, listes des exposants/conférences. Cette application permettrait de préparer sa visite, en amont, directement de chez soi. – Un accès WiFi de bonne qualité, mais pourquoi demander aux utilisateurs de se reconnecter à chaque changement de borne?

Photo : Vincent Pétré

 

Les points positifs :

- Du côté des producteurs, le salon semblait être à la hauteur de leurs exigences tant en terme d’affluence que de conférences. – Vinisud fait dorénavant partie de ces évènements offrant enfin un réseau internet de qualité! – Organisé par l’agence Sowine, le Pavillon 2.0 permettait aux vignerons de venir s’informer librement sur les dernières tendances de l’Internet et des réseaux sociaux adaptés à leur secteur. D’ailleurs, je suis ravi, d’avoir vu nos présentations (lundi et mardi) entrainer un réel enthousiasme et de nombreuses questions. Ce malgré le fait que le public était varié et avait donc des attentes assez différentes. La filière vin n’est donc pas aussi arriéré que ce qu’on nous le laisse parfois croire. – Un pavillon 2.0 à la hauteur des attentes des blogueurs, offrant un espace préparation/détente et un autre plus studieux pour l’animation des ateliers.

#Winelover et un peu "geek" sur les bords, je suis naturellement effervescent (@champagnepetre) et dingue de médias sociaux. Je suis social média manager pour le compte de diverses sociétés en lien avec la filière vin.
  • GDWine

    Accès WiFi dans les points positifs car… tu y avais accès. Ce n’était le cas que de quelques VIPs. Pourquoi ne pas laisser ces bornes WiFi en accès libre, comme à Millésime Bio ?

    • http://www.vincentpetre.com vincentpetre

      Bonsoir,
      Ahaha, je ne pense pas avoir été un privilégié.
      Pour ma part le WiFi a parfaitement fonctionné sur mes deux appareils (smartphone/pc) et pour mes collègues également. Ayant subi les déboires de Vinexpo et ayant entendu parler de ceux de Prowein, oui je l’ai classé le réseau internet de VinIsud dans les points positifs.

      Bon, il est vrai que je me suis principalement connecté depuis le pavillon2.0, mais toutes les bornes accessibles depuis ce point fonctionnaient pour mes collègues et moi le lundi et mardi.

      Concernant le libre accès, je suis entièrement de ton avis, quant bien même, je n’ai pas eu le plaisir d’assister à Millésime Bio.

  • GDWine

    Je ne sais pas si Vinisud a déployé son propre réseau (j’en serais surpris) donc je suppose que c’est le réseau du Parc des Expos qui est bien dimensionné. N’empêche qu’il fallait récupérer un mot de passe d’une façon ou d’une autre, et que la plus grande partie des 35.000 visiteurs n’y avaient pas accès… (ou alors on m’aura mal renseigné à l’accueil)

    • http://www.vincentpetre.com vincentpetre

      Il est fort probable que ce soit une simple erreur de communication. Le mot de passe incluait la mention Vinisud2012 donc bien centrée sur l’évènement.
      Dommage que vous n’ayez pu en profiter.

  • http://audreydomenach.wordpress.com Domenach

    Bonjour Vincent et GDWine,
    A la fin du salon, on m’a expliqué que l’organisation de Vinisud a en fait ajouté des bornes wifi. Afin de ne pas les surcharger et de s’assurer de leur bon fonctionnement, l’accès à ces bornes était en fait réservé à un petit nombre de personnes dont les blogueurs. C’est dommage que tout le monde n’y est pas accès certes, mais en même temps je crois qu’il y a malheureusement des limites techniques dues au nombre de personnes concentrées en un même endroit… Ca s’améliorera surement avec le temps? Dans tous les cas, quand on y a accès, c’est fort appréciable!
    Bien à vous deux,
    Audrey

    • http://www.vincentpetre.com vincentpetre

      Merci pour ces précisions Audrey, je n’avais pas eu accès à ces informations.
      Je m’excuse pour cette erreur GDWine, au plaisir d’une rencontre.

  • http://www.vinisud.com VINISUD

    Bonjour Vincent,
    Merci pour votre article. Nous souhaitons apporter 2 précisions :
    - Concernant les navettes : c’est malheureusement impossible à la gare car peu accessible et pas de parking pratique. Le tramway devrait effectivement répondre au problème.
    - Concernant le WIFI, nous avons effectivement privilégié les bloggers et exposants afin de garantir un bon fonctionnement pour les usagers. Nous espérons pouvoir trouver une solution pour proposer un jour un libre accès à tous nos visiteurs sans surcharger les bornes.
    Merci