La transformation numérique de la filière vin

La transformation numérique de la filière vin
vivions-scaning

Et si la filière vin venait d’entamer sa transformation numérique?

 

Cette note fait suite à deux actualités récentes :

– la chronique Des Souris et des Hommes sur RCF Radio : « Le vin va-t-il faire sa révolution numérique? » présentée par Dorie BRUYAS et Jean POULY;
– la levée de fonds, en série B, de $25M pour le compte de VIVINO, mené par le Family-Office de Christophe NAVARRE – CEO Möet Hennessy, LVMH.

Au sein de 33entrepreneurs (véhicule d’investissement et accélérateur de startups dans le secteur vin, gastronomie et tourisme), nous réalisons une veille internationale sur l’innovation et l’investissement dans nos 3 thématiques. Cette veille constante nous permet de réaliser des études (33insights).

Eté 2015, nous annoncions notre cartographie de 500+ startups et 1 600+ applications visant à faciliter la vie des acteurs de la filière vin et spiritueux. L’étude nous a permis de distinguer 5 segments d’innovation dans la chaine de valeur Wine & Spirit Tech:

 

1 – PRODUCTION (9%) :

Ce segment regroupe les technologies apportant une plus-value lors du processus de production (à la vigne où au chai). C’est notamment le cas de WINEGRID qui avec des capteurs dans les barriques/cuves et une solution de prédiction permet de contrôler et d’anticiper les vinifications et l’élevage des vins. À la vigne il existe également des solutions à l’image d’eVINEYARD qui collecte les informations sur le vignoble et qui avec des modèles d’évolution des maladies permet d’optimiser les traitements.

 

2 – RECOMMANDATION (32%)

Sont regroupés ici les concepts, qui côté utilisateurs, constituent une aide à la décision d’achat. Il s’agit aussi bien des concepts de recherche de vin à l’image de WINETA (algorithme qui recommande le vin correspondant aux attentes des utilisateurs en se basant sur l’analyse de leurs goûts), que des applications de scan/notation de vin : VIVINO (le Shazam du vin), WINESEARCHER, WINEADVISOR, HACHETTE VINS

 

3 – VENTE / LIVRAISON (39%)

Segment le plus important en nombre de startups, cette catégorie regroupe les innovations portant sur la manière d’acheter et de se faire livrer ses vins/spiritueux. À l’image de l’application, GOOT le drive du caviste. L’application permet en quelques clics d’avoir accès aux vins disponibles chez mon caviste de quartier, de commander et de au choix: aller chercher mon achat ou bien de me faire livrer dans l’heure. D’autres startups à l’image de WINE.COM, NAKEDWINES, LE PETIT BALLON ou PHILEASWINECLUB sur des formules avec ou sans abonnement, GRAPPONSNOUS, BOTTLESTRIP, pour fédérer une communauté d’acheteurs, IDEALWINE, CAVACAVE sur les enchères occupent également ce segment.

 

4 – CONSOMMATION (17%)

L’on retrouve ici les nouvelles manières de consommer son vin à l’image de 10-VINS qui avec une machine et des recharges de vin, offre le nespresso du vin. L’on retrouve également CORAVIN qui permet de déguster, chez-soi, ses grands vins au verre dans la durée, ENOMATIC qui avec ses machines permet aux bars/restaurants de proposer une large gamme de vins au verre.

 

5 – ŒNOTOURISME / ACTIVITES (3%)

Probablement la catégorie la plus soumise à la saisonnalité, l’on retrouve ici les concepts permettant de visiter les vignobles ou d’assister à des évènements œnologiques. Nous pouvons ainsi citer WINERIST qui référence une grande variété de wine tours, VINEXPLORE sur l’agrégation d’évènements.

 

Pour réaliser cette étude, nous avons scruté les innovations portées par les startups dans le Wine&Spirits sur une période de 15 ans. Au cœur de l’écosystème innovant dans le vin, la gastronomie et le tourisme, mettant en avant différents critères dont :
• Année et lieu de fondation / Fondateurs
• Positionnement dans la chaine de valeur
• Capitaux levés en tours de table successifs / Investisseurs

À travers cette analyse nous avons remarqué deux grands éléments :

– le nombre de concepts innovants est en forte croissance depuis les 15 dernières années, aussi bien en matière de recherche, de création d’applications que de startups;

– le nombre d’acteurs se positionnant sur la vente et la livraison de vins et spiritueux est prépondérant et en volume et en valeur – 39% des startups qui captent 79% des 1 milliard du Top120 sur les 15 dernières années (prépondérance de Wine.com et Jiuxian.com qui à eux deux ont levé $480M).

En remettant cette étude dans le contexte de l’annonce de la levée de fonds de VIVINO ($25M portant l’investissement total à $36,3M depuis sa création en 2009), le secteur vin/spiritueux montre là que le sujet de la transformation numérique dans la filière vin n’est pas une équation insoluble.

#Winelover et un peu "geek" sur les bords, je suis naturellement effervescent (@champagnepetre) et dingue de médias sociaux. Je suis social média manager pour le compte de diverses sociétés en lien avec la filière vin.